F A B I E N    M A R T I N A N D - Peinture et sculpture

« Côté cœur… en quête d’humanité »


"Côté coeur coquelicot", acrylique sur toile - 50 x 50 cm
"Côté coeur", céramiques - 3 fois 16 x 13 x 7 cm - 2016



Exposition du 3 juin au 2 juillet 2016


Vernissage le jeudi 2 juin à partir de 18h


Ouverture du mercredi au samedi de 14h30 à 19h et également sur RDV.


  

« Panthéon aux seins multiples, celui de Fabien Martinand, de couleur et de matière, de volume et d’aplat, abrite et honore au gré des empreintes le Saint des seins.

Sa peinture, 16 seins gauches offerts lors de rencontres, dont les empreintes parlent d’un entre-deux mondes : le visible et l’invisible, sollicite la puissance de l’imaginaire, est cosmique. Elle exacerbe féminité et sensualité, déclenche l’incitation au rêve. La femme n’est pas un fantasme. Elle est source de regard, de désir, d’inspiration, de création.
Fabien Martinand ne figure pas seulement les seins que son œil d’artiste a croisés.                                                     
Il les transcrit, les interprète, se les approprie ; matérialise des sensations, des impressions, et nous offre ce qui ne lui appartient pas, et ne lui a jamais appartenu : des seins vus ou aperçus, qui, par son geste,  peuvent devenir nôtres le temps d’un regard. Sa peinture nous les transmet.

D’une  chromatique puissante, sa sculpture, faite d’abord de rouge et de bleu, entre Enfer et Paradis, abandonne soudain la couleur pour se métamorphoser en seins laiteux, blancs, lumineux et brillants, aux tétons modelés habillés d’or ou d’argent. Tétons sublimement chevauchés par de téméraires Cavaliers. Volumes attirants, aux formes  lascives qui, ravissant la vue, incitent au toucher.

Ses toiles et "papiers" aux teintes nébuleuses, à la matière diaphane, suggèrent plus qu’elles ne montrent, laissant deviner des seins aux lignes et à la matière délicatement apposées. Seins présents, si peu affirmés, que seul notre regard attentif peut découvrir en parcourant la surface du support.

"Chevalier de la couleur" Fabien Martinand reste toujours fidèle à l’aventure créative qui, depuis fort longtemps, caractérise son œuvre. Un style, sans cesse évolutif, mais toujours marqué par sa vision de l’art et par son expression aux techniques multiples.

Lorsque Fabien explore et expérimente, il est et restera toujours Martinand ! »

Gérard LEGRIP - 2016