GIROUD Caroline

Caroline GIROUD vit et travaille à Feyzin (69).

Elle a pratiqué le dessin et la peinture, mais très vite la céramique s’est imposée. La terre, dans un rapport très mystérieux, lui souffle à l’oreille… et ses mains laissent parler la matière. Elle complète parfois ses sculptures par des gravures en partant de dessins inspirés des œuvres et en les inscrivant dans le cosmos.
Son inspiration est très liée à la Nature, au Vivant, au Féminin, à l’Impermanence, à l’Etre et sa part insaisissable…
Disparition, transformation, mouvement …
Mémoire, empreintes d'un vécu.


« Les enveloppes que je construis et déconstruis sont des questionnements métaphysiques sur l’immatérialité de l’Etre et son existence au-delà de l’enveloppe. Je cherche à interroger cette part insaisissable de l’Etre à travers un médium tangible : la mue, la carapace, l’armure… La mue est énigmatique : impossible de toucher ce qu’elle a pu abriter sous son enveloppe ; l’essence vitale a fui. N’en demeure pas moins une trace, une déchirure, une émotion, l’idée d’un vécu. »

Derrière - 2013

 




xxxxxxxxxxxxx

Gaya - 2013