Guillaume  B O U R Q U I N, peintures écrites
et Christian  R E V E L, sculpture terre

"TERRE D'ECRITURES"

"TERRE D'ECRITURES"

du 20 mars au 19 avril 2014


Horaires : du mercredi au samedi, de 14h30 à 19h

Vernissage : mercredi 19 mars, à partir de 18h


Découvrez les 2 artistes ci dessous et sur :

www.guillaumebourquin.com

christian-revel.e-monsite.com

Un aperçu en VIDEO :



Christian REVEL

est curieux de ses semblables et de l'histoire de la vie. Son oeuvre s'affirme autour d'un axe : l'être humain avec sa vulnérabilité, sa sagesse, son isolement, mais une humanité hors du temps.
S'affranchissant de l'image académique, allant à l'essentiel, les mains libèrent des silhouettes épurées, les rendant plus saisissantes.

Têtes ou corps à peine ébauchés, humains en devenir ou en décrépitude ?
Personnages au port de tête très noble, empreints de spiritualité, dont on ne voudrait pas troubler la méditation.
Ethnie indéfinissable sortie de l'imaginaire de l'artiste qui choisit d'en approfondir le mystère.

Qui sont ils ?...

Des voyageurs de quelques instants ou des guetteurs ?

Qui sommes nous ?

     



Galiléo Galiléi

Guillaume BOURQUIN

"Pris dans un mouvement plus vaste dans lequel l'image, partout, supplante le texte, ce dernier ne peut se sauver qu'en devenant à son tour objet de peinture, comme ce fut le cas dans d'autres traditions. (...)
Les textes tentèrent de sauver leur peau en prenant la pose, en jouant les paysages. 
Le projet se précisa, il s'agissait bien de faire un Mémorial des cultures humaines. Sortir de l'oubli et de la mort des textes que je voyais chaque jour, en tant que professeur de philosophie, un peu plus s'y enfoncer.





En présentant ces textes, je cherche tout autant à les sortir de l'oubli qu'à mettre en scène leur inéluctable disparition. Le spectateur est confronté à la fois à la proposition de lire ces textes choisis, ainsi qu'à sa prise de conscience de son manque de volonté de le faire.


La question de savoir s'il s'agit bien là de peinture se pose et est légitime.


C'est pourquoi j'ai choisi de me nommer moi même le Peintécriteur et de nommer cette série de tableaux : Peintures Ecrites" 

G. Bourquin